02 juin 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

1 - Gabon - Entretien entre M. Jean-Marc Ayrault et son homologue, M. Emmanuel Issoze Ngondet (Paris, 2 juin 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’entretiendra aujourd’hui avec M. Emmanuel Issoze Ngondet, ministre des affaires étrangères, de la francophonie et de l’intégration régionale du Gabon.

Les ministres évoqueront les principaux dossiers régionaux, notamment la situation en République centrafricaine, où le Gabon a maintenu un contingent de 450 hommes au sein de la mission des Nations unies.

Ils feront également le point sur les principaux volets de notre relation bilatérale.

2 - OTAN - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault avec M. Jens Stoltenberg, secrétaire général (Paris, 2 juin 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, recevra aujourd’hui M. Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’organisation du traité de l’Atlantique Nord.

Cet entretien s’inscrit dans le cadre de la préparation du sommet de l’OTAN, prévu les 8 et 9 juillet à Varsovie.

Ils évoqueront en particulier l’adaptation de l’organisation aux nouveaux défis de sécurité et la coopération avec l’Union européenne.

3 - Initiative pour la paix au Proche-Orient (Paris, 3 juin 2016)

La France accueillera demain à Paris 28 délégations pour une réunion ministérielle qui sera la première étape de l’initiative qu’elle porte pour la paix au Proche-Orient.

Cette réunion sera ouverte par le président de la République. Elle sera présidée par M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international. Les participants dresseront un état des lieux de la situation sur le terrain, qui fait peser des risques sur la solution des deux États.

Ils évoqueront les moyens de préserver cette solution, de rapprocher les Israéliens et les Palestiniens, et de rétablir la possibilité de négociations de paix, notamment par la préparation d’une conférence internationale fin 2016. Il s’agit de poser les bases d’une nouvelle dynamique de paix avec le soutien actif de l’ensemble de la communauté internationale.

Pour plus d’informations : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/

4 - Somalie - Attaque terroriste (1er juin 2016)

La France condamne l’attaque perpétrée le 1er juin 2016 par le groupe terroriste Al-Shabaab dans un hôtel de Mogadiscio, qui a coûté la vie à de nombreuses personnes, dont deux députés somaliens.

Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes et aux autorités somaliennes. Les responsables devront répondre de leurs actes devant la justice.

La France exprime sa solidarité avec les autorités somaliennes et les forces de la mission de l’Union africaine présentes en Somalie, qui luttent contre le terrorisme. Avec nos partenaires européens, nous nous tenons aux côtés du gouvernement somalien dans ce combat.

5 - Guinée - Annonce de la fin de l’épidémie d’Ebola (1er juin 2016)

L’organisation mondiale de la santé a annoncé le 1er juin la fin de l’épidémie d’Ebola en Guinée

Nous exprimons notre solidarité aux familles affectées par le virus et saluons le combat mené par les autorités guinéennes et les personnels de santé pour endiguer l’épidémie.

La France s’est mobilisée à leurs côtés dès le début de l’épidémie. Elle continue à aider la Guinée à reconstruire son système de santé et à préparer sa réponse en cas de nouvelle épidémie, notamment grâce à l’action de ses opérateurs (Expertise France, Agence française de développement) et de ses instituts de recherche (Institut Pasteur, IRD, INSERM).

6 - Haïti

Q - Quelle est la réaction de la France sur l’avenir du processus électoral à Haïti, après que la commission indépendante a fait état des fraudes massives au premier tour de la présidentielle ?

R - La France prend note du rapport de la commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale.

Il importe maintenant que le conseil électoral provisoire annonce rapidement un calendrier qui permette aux Haïtiens d’achever le cycle électoral engagé en 2015 et d’élire leur président.

La France appelle tous les acteurs à faciliter l’organisation rapide d’élections crédibles, transparentes et démocratiques, à même de permettre au pays de renouer avec la stabilité politique et le développement.

7 - Mali

Q - Peut-on avoir des précisions sur le civil Français tué au Mali ?

R - Nous confirmons le décès d’un citoyen français dans les attaques terroristes qui ont eu lieu le 31 mai à Gao, au Mali.

Nous présentons à la famille de notre compatriote nos sincères condoléances et lui exprimons notre totale solidarité. Comme vous le savez, par respect des proches, nous ne donnons pas d’indications individuelles sur nos compatriotes décédés à l’étranger

Nous avons condamné hier ces attaques. La France se tient aux côtés des autorités maliennes comme de la MINUSMA dans la lutte contre le terrorisme.

Dernière modification : 02/06/2016

Haut de page