03 mai 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a rappelé la déclaration du ministre, fait la déclaration et répondu à la question suivante :

1 - Droits de l’Homme - Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai 2016) - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international

En cette journée mondiale de la liberté de la presse, je réaffirme l’engagement constant et déterminé de la France en faveur de la liberté de la presse et de la liberté d’expression partout dans le monde. Le pluralisme des médias, le droit d’informer ou d’être informé et la capacité à exprimer des points de vue critiques sont essentiels au débat démocratique.

La défense de ces principes et la protection des journalistes dans l’exercice de leur métier est une priorité de notre politique étrangère. Face aux menaces croissantes qui pèsent sur les journalistes et les médias, notamment dans les situations de crise, notre réseau diplomatique est mobilisé, dans les enceintes multilatérales comme sur le terrain.

La France salue la remise par l’UNESCO du prix mondial de la liberté de la presse à Mme Khadija Ismayilova, journaliste azerbaidjanaise.

Je me rendrai, le 4 mai, à la Maison des journalistes de Paris, structure associative qui accueille des journalistes menacés venus du monde entier. En présence notamment de Reporters sans frontière, je saluerai leur courage et leur engagement pour assurer une information libre.

2 - Développement - Séminaire "Financer durablement l’éducation" (4 mai 2016)

A l’occasion de la semaine mondiale pour l’éducation, le ministère des affaires étrangères et du développement international, l’organisation internationale de la Francophonie et la "coalition éducation" organisent le 4 mai, au centre de conférences ministériel, un séminaire de réflexion sur le financement durable de l’éducation. Cet événement sera ouvert par un message de M. André Vallini, secrétaire d’État chargé du développement et de la Francophonie.

Il réunira des personnalités de haut niveau comme MM. Kishore Singh, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’éducation et Jeffrey Sachs, consultant spécial du Secrétaire général des Nations unies, des experts et des chercheurs internationaux et des représentants de la société civile. L’objectif de ces travaux sera de formuler des recommandations et des pistes d’actions concrètes pour mieux mobiliser et répartir de façon plus efficiente les ressources en faveur de l’éducation. Les conclusions du colloque seront transmises à la commission internationale sur le financement de l’éducation, placée sous l’égide du Secrétaire général des Nations unies.

Le soutien à l’éducation dans les pays en développement, qui figure parmi les dix-sept objectifs du développement durable adopté en septembre 2015, est une priorité du ministère. Entre 2013 et 2015 l’agence française de développement, qui est un des opérateurs du ministère, a mobilisé près de 500 millions d’euros en faveur de l’éducation.

3 - Syrie

Q - Pouvez-vous confirmer que la prochaine réunion ministérielle du groupe international de soutien à la Syrie aura lieu le 11 mai 2016 à Berlin ?

R - Nous souhaitons l’organisation rapide d’une réunion ministérielle du groupe international de soutien sur la Syrie et y travaillons avec nos partenaires.

Par ailleurs, le ministre allemand des affaires étrangères a annoncé la tenue le 11 mai 2016 à Berlin d’une réunion ministérielle du format de Normandie sur l’Ukraine.

Dernière modification : 04/05/2016

Haut de page