04 mai 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a rappelé la déclaration du ministre, fait les déclarations et répondu à la question suivante :

1 - Syrie - Déplacement de M. Jean-Marc Ayrault à Berlin (4 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, participera aujourd’hui à Berlin à une réunion consacrée à la Syrie avec son homologue allemand, M. Frank-Walter Steinmeier, ainsi qu’avec MM. Staffan de Mistura, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies et Riyad Hijab, président du haut comité des négociations.

Alors que les violations de la trêve se multiplient, majoritairement du fait du régime, il est indispensable de mobiliser la communauté internationale et de travailler à créer les conditions permettant la poursuite des négociations de Genève, de réduire la violence et d’améliorer la situation humanitaire. Il s’agit de préserver l’accord de cessation des hostilités conclu le 27 février dernier.

Dans ce contexte, une réunion d’urgence du conseil de sécurité des Nations unies se tiendra aujourd’hui à notre demande et à celle du Royaume-Uni, sur la situation à Alep. L’offensive du régime y a causé en dix jours plus de 250 morts et des milliers de blessés, en majorité des civils.

La France attend des membres du conseil de sécurité, qu’ils exercent les pressions nécessaires sur le régime syrien pour qu’il cesse de bombarder les populations civiles et pour qu’il respecte la cessation des hostilités endossée par la résolution 2268 du conseil de sécurité des Nations unies.

Comme l’a indiqué M. Jean-Marc Ayrault, nous souhaitons aussi la tenue, dans les plus brefs délais, d’une réunion du groupe international de soutien pour la Syrie, afin d’obtenir des garanties sur le maintien de la trêve, le respect des obligations internationales et notamment du droit international humanitaire par le régime syrien, ainsi que la relance des négociations en vue d’une transition politique, conformément au communiqué de Genève et à la résolution 2254 du conseil de sécurité.

Q - Qu’attendez-vous de la réunion du Conseil de sécurité sur Alep aujourd’hui ?

R - Je vous renvoie à la déclaration que nous venons de faire sur la Syrie.

2 - Droit international humanitaire - Adoption à l’unanimité de la résolution 2286 sur la protection des personnels et des infrastructures de santé dans les conflits (3 mai 2016) - Rappel de la déclaration du ministre des affaires étrangères et du développement international

Je salue l’adoption à l’unanimité, par le conseil de sécurité des Nations unies, de la résolution 2286 sur la protection des personnels et des infrastructures de santé dans les conflits. La France a activement contribué à l’élaboration de ce texte, qui condamne avec force les atteintes aux personnels de santé.

Les attaques contre les hôpitaux se sont multipliées ces dernières années, en Syrie, au Yémen, au Soudan du Sud, en Afghanistan. Selon l’organisation mondiale de la santé, 654 personnels de santé ont été tués en Syrie depuis le début de la guerre. A Alep, il y a quelques jours, l’un des derniers pédiatres de la ville a trouvé la mort dans un bombardement visant délibérément un hôpital, qui a fait plus de 20 victimes dont des malades.

Les conventions de Genève, signées en 1949, interdisent de viser les personnels de santé et les hôpitaux. Ces violations du droit international humanitaire, qui peuvent constituer des crimes de guerre, sont inacceptables et ne doivent pas rester impunies.

Je souhaite à cette occasion rendre hommage au courage et au dévouement remarquables des personnels de soin et des acteurs humanitaires, qui portent secours aux blessés et aux malades dans les conflits au péril de leur vie.

3 - Royaume-Uni - Entretien de M. Harlem Désir avec M. David Lidington (Paris, 4 mai 2016)

M. Harlem Désir, secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes, recevra aujourd’hui son homologue britannique, M. David Lidington, pour un déjeuner de travail.

Cet entretien permettra de faire le point sur les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne dans le contexte du referendum du 23 juin, sur la lutte contre le terrorisme notamment contre Daech ou encore sur les questions migratoires.

MM. Harlem Désir et David Lidington feront également le point sur nos relations bilatérales après le sommet franco-britannique du 3 mars 2016.

Dernière modification : 04/05/2016

Haut de page