15 janvier 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

1 - Emirats Arabes Unis - Arabie Saoudite - Déplacement de M. Laurent Fabius (18-19 janvier 2016)

M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, se rendra les 18 et 19 janvier aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite.

Il participera à Abou Dhabi au "World Forum Energy Summit", événement international consacré aux énergies renouvelables, avec notamment le secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, et le président du Mexique, M. Enrique Pena Nieto. A cette occasion, le ministre s’exprimera sur le suivi et la mise en œuvre de l’accord de Paris.

Cette visite sera également l’occasion de donner une impulsion à notre relation bilatérale. Le ministre s’entretiendra avec le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed ben Zayed al-Nahyan, ainsi qu’avec son homologue, Cheikh Abdallah ben Zayed al-Nahyan. A Dubaï, il s’entretiendra avec l’émir, Cheikh Mohamed bin Rachid al-Maktoum, et rencontrera la communauté d’affaires française et des décideurs émiriens.

Le 19 janvier, M. Fabius se rendra à Riyad, où il s’entretiendra avec les principaux responsables politiques saoudiens, et exprimera à cette occasion son souhait de continuer à renforcer nos liens politiques et économiques avec ce partenaire majeur de la France, dans un contexte particulièrement tendu au Moyen-Orient.

Q – Pendant la visite en Arabie Saoudite, le ministre évoquera-t-il la question des droits de l’homme et la situation d’un poète palestinien condamné à mort ?

R – Au cours de cette visite, M. Laurent Fabius évoquera l’ensemble des aspects de notre relation bilatérale.

Q - Est-ce que nous avons des détails du séjour du ministre à Riyad ? Qui va-t-il voir ? Et à quel sujet ?

R - J’ai indiqué qu’il verrait les principaux responsables. L’agenda des entretiens est encore en train de s’affiner et nous vous donnerons plus de précisions lundi.

Q – Parleront ils de la Syrie, du Liban ?

R – Le ministre fera le point sur la crise syrienne et sur ses conséquences sur les pays de la région, notamment sur le Liban.

2 - Union européenne - Participation de M. Harlem Désir aux conseils affaires étrangères et affaires générales (Bruxelles, 18 janvier 2016)

M. Harlem Désir, secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes, participera le 18 janvier aux conseils affaires étrangères puis affaires générales.

1. Les points suivants seront abordés lors du conseil affaires étrangères :

- Syrie : les participants feront le point sur la situation humanitaire et sur le processus politique animé par M. Staffan de Mistura, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies. Ils évoqueront aussi la lutte contre Daech et la question des réfugiés syriens, notamment dans la perspective de la conférence prévue à Londres le 4 février sur ce sujet ;

- Irak : les échanges porteront sur la lutte contre Daech et l’action de la coalition. Les ministres évoqueront aussi la nécessité de la poursuite des réformes menées par le Premier ministre Haïder al-Abadi ;

- Ukraine : les discussions porteront sur l’état des réformes, le soutien de l’Union européenne et la mise en œuvre du processus de Minsk ;

Un déjeuner de travail permettra d’évoquer la situation au Proche et Moyen-Orient avec M. Nasser Joudeh, ministre jordanien des affaires étrangères.

2. Le conseil affaires générales permettra d’évoquer les priorités de la nouvelle présidence néerlandaise, que soutient la France : migrations, sécurité internationale, stabilité financière et solidité de la zone euro, promotion d’une Europe innovante et créatrice d’emplois, mise en œuvre par l’Union de l’accord de Paris pour le climat.

Les ministres travailleront également à la préparation du conseil européen des 17 et 18 février, qui portera sur les demandes britanniques et la réponse à la crise migratoire.

3 – Slovaquie - Entretien entre Mme Girardin et son homologue, M. Slobodnik (15 janvier 2016)

Mme Annick Girardin, secrétaire d’État chargée du développement et de la Francophonie, a reçu ce matin M. Igor Slobodnik, secrétaire d’État à la coopération de la République slovaque.

Ils ont fait le point sur la politique européenne de développement, à quelques mois de la présidence slovaque de l’Union européenne au second semestre 2016.

Mme Annick Girardin a également évoqué avec son homologue la place de la jeunesse dans les politiques de développement.

4 – Syrie - Nations unies - Réunion du conseil de sécurité sur la situation humanitaire (15 janvier 2016)

Le conseil de sécurité des Nations unies se réunira cet après-midi à New York à notre demande. Cette réunion d’urgence sera publique et permettra de discuter de la situation des populations civiles assiégées en Syrie.

Nous appelons solennellement à la levée immédiate et effective de tous sièges, à un accès humanitaire permanent et sans aucune restriction à toutes les populations dans le besoin et à l’arrêt des attaques contre les civils.

Q –Concernant le processus politique animé par M. de Mistura, avez-vous eu des retours de la réunion des directeurs politiques cette semaine ? Pensez-vous que les conditions nécessaires seront réunies pour tenir cette réunion le 25 janvier ?

R – Les directeurs politiques du P5 se sont réunis à Genève le 13 janvier. Pour la France, il y a deux urgences :

- l’urgence des négociations, car il n’y aura de solution à la crise syrienne que politique, et Staffan de Mistura a invité les parties à une réunion le 25 janvier ;

- l’urgence de l’amélioration concrète et immédiate de la situation des populations civiles en Syrie, compte tenu de l’extrême gravité de la situation humanitaire. C’est la raison pour laquelle nous avons demandé une réunion du conseil de sécurité sur les populations assiégées dès cet après-midi à New York.

Q – Aujourd’hui, connaissant la situation, diriez-vous qu’il est possible de tenir cette réunion le 25 janvier ?

R – Il y a deux priorités – améliorer la situation humanitaire, d’où la réunion du conseil de sécurité cet après-midi - et relancer le processus politique et les négociations. Ces deux processus doivent être menés de façon simultanée et concomitante.

Q – Et s’il n’y a pas une nette amélioration comme l’arrêt des bombardements ou la levée des sièges, cette réunion pourrait-elle se tenir quand même selon vous ?

R – Pour nous, il faut absolument améliorer la situation des populations, c’est pour cela que nous sommes mobilisés au conseil de sécurité et que nous faisons le nécessaire pour qu’il prenne des décisions pour aider les populations syriennes et lever les sièges d’un certain nombre de villes, ce qui aboutirait aussi à l’arrêt des bombardements des populations civiles. Et par ailleurs, il faut avancer vers une transition politique. Je ne veux pas faire de hiérarchie entre ces deux processus.

Q - Qu’attendez-vous de la réunion du conseil de sécurité ce soir ? Est-ce qu’il y aura une déclaration, une résolution ?

Nous avons demandé la tenue de cette réunion publique d’urgence, pour pouvoir mobiliser le conseil de sécurité et à travers lui continuer à sensibiliser la communauté internationale. Ce que nous attendons, c’est la levée des sièges et l’arrêt des bombardements des populations civiles.

Je signale par ailleurs que le conseil se réunira à nouveau lundi pour entendre Staffan de Mistura, l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies.

Q – Je voudrais revenir sur l’expression contenue dans le communiqué et que vous avez répétée tout à l’heure : « levée effective et immédiate de tous les sièges. » Quand vous parlez de tous les sièges, parlez-vous des sièges de l’armée syrienne autour de localités ou parlez-vous d’autres sièges où des éléments armés encerclent certaines localités et ne laissent pas entrer l’aide humanitaire ?

R – Nous ne faisons pas de différence entre les populations qui sont assiégées en Syrie. Ce qui compte, c’est la levée de ces sièges pour améliorer la situation humanitaire de ces populations. Il y a aujourd’hui des enfants, des personnes qui meurent de faim dans certaines villes syriennes, c’est une situation qui n’est pas acceptable pour la communauté internationale et nous souhaitons la levée de ces sièges et l’amélioration de la situation des populations civiles et, aussi, l’arrêt des bombardements des populations civiles.

5 - Tunisie

Q – Je reviens à la Tunisie. Est-ce que vous pouvez évaluer l’importance de la visite du Premier ministre tunisien et de ses entretiens avec le président et le ministre ?

R – C’est une visite importante et qui a lieu au moment de la commémoration du cinquième anniversaire de la révolution tunisienne. Les relations entre la France et la Tunisie sont très étroites. Nous avons soutenu le processus démocratique dans ce pays. Aujourd’hui, la Tunisie s’est dotée d’institutions démocratiquement élues et nous voulons l’accompagner, à titre national comme avec nos partenaires de l’Union européenne. Je vous rappelle que le 7 janvier Laurent Fabius a appelé son nouvel homologue tunisien, M. Jhinaoui, pour le féliciter pour sa nomination.

6 – Maroc - Décoration de M. Abdellatif Hammouchi

Q – Pouvez-vous confirmer la signature le 5 janvier par le président de la République du décret de décoration de M. Hammouchi ? Il semble que l’ambassade de France à Rabat confirme.

R –Je vous renvoie vers la présidence de la république.

7- Chine

Q – Quelle est la position de la France sur le sujet du statut d’économie de marché de la Chine, qui fait l’objet d’une vive discussion au sein de l’Union européenne ?

R – Je n’ai pas d’indication de fond à vous donner à ce stade. Sur la procédure, la discussion a débuté cette semaine à Bruxelles au sein du collège des commissaires, qui va poursuivre l’examen de cette question au second semestre 2016. Le conseil des ministres s’en saisira ensuite.

8 - Agenda du ministre et des secrétaires d’Etat - (18 au 24 janvier 2016) - Principaux éléments publics

M. Laurent FABIUS

Lundi 18 janvier

Déplacement aux Emirats arabes unis

Mardi 19 janvier

Déplacement aux Emirats arabes unis et en Arabie Saoudite

Mercredi 20 janvier

10h – Conseil des ministres, Elysée

15h – Intervention en séance plénière devant le Parlement européen sur l’Accord de Paris sur le climat, Strasbourg

Jeudi 21 janvier

10h30 – Entretien avec le président de la République, Elysée

11h – Vœux du président de la République au corps diplomatique, Elysée

13h30 – Participation au World Economic Forum, Davos

Vendredi 22 janvier

11h – Entretien du président de la République avec M. Habib Essid, Premier ministre de Tunisie, Elysée

13h – Déjeuner du Premier ministre avec M. Habib Essid, Premier ministre de Tunisie, Matignon

15h – Entretien avec M. Yitzhak Herzog, chef du parti travailliste israélien, Quai d’Orsay

Dimanche 24 janvier

Déplacement en Inde avec le président de la République

M. Harlem DÉSIR

Lundi 18 janvier

Conseil affaires étrangères puis conseil affaires générales, Bruxelles

Mardi 19 janvier

15h – Questions au gouvernement, Assemblée nationale

16h45 – Questions au gouvernement, Sénat

Mercredi 20 janvier

11h – Vœux à la direction de l’Union européenne du ministère des affaires étrangères et du développement international, Quai d’Orsay

12h40 - Accueil du Premier ministre roumain, M. Dacian Ciolos, Invalides

13h00 - Déjeuner offert par le Président de la République en l’honneur du Premier ministre roumain, M. Dacian Ciolos, Elysée

15h00 - Questions d’actualité, Assemblée nationale.

20h – Dîner à l’invitation de M. Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Hôtel de Beauharnais

Jeudi 21 janvier

11h – Vœux du président de la République au corps diplomatique, Elysée

15h– Entretien avec M. Ehab Badawy, ambassadeur d’Egypte, Quai d’Orsay

Vendredi 22 janvier

Lancement d’une plateforme de « think tanks » français et allemands sur les questions européennes, Berlin

Mme Annick GIRARDIN

Lundi 18 janvier- mardi 19 janvier

Déplacement aux Emirats arabes unis

Mercredi 20 janvier

15h – Questions au gouvernement, Assemblée nationale

16h30 – Visite d’Expertise France, Paris

Jeudi 21 janvier

9h30 – Entretien avec M. Frédéric Duval, président d’Amazon France, Convention

11h – Vœux du président de la République au corps diplomatique, Elysée

Vendredi 22 janvier- samedi 23 janvier

Déplacement en Arménie

M. Matthias FEKL

Lundi 18 janvier 2016

11h – Vœux du président de la République aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi, conseil économique, social et environnemental, Paris

14h45 – Entretien avec M. Stéphane Abrial, directeur international et institutionnel du groupe Safran, et M. David Portal, conseiller diplomatique, Hôtel Le Play

16h30 – Entretien avec M. José Luís Carneiro, secrétaire d’État portugais chargé des communautés portugaises, Hôtel Le Play

17h30 – Entretien avec M. Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, Hôtel le Play

18h30 – Entretien avec Mme Liisa Oviir, ministre estonienne de l’entrepreneuriat, Hôtel Le Play

Mardi 19 janvier 2016

09h30 – Entretien pour Mme Dominique Senequier, présidente d’Ardian, Hôtel Le Play

15h – Questions au gouvernement, Assemblée nationale

16h45 – Questions au gouvernement, Sénat

Mercredi 20 janvier 2016

11h – Entretien avec M. Philippe Faure, président du conseil d’administration d’Atout France, Hôtel Le Play

15h – Questions au gouvernement, Assemblée nationale

17h – Entretien avec M. Costin Borc, vice-Premier ministre, ministre de l`économie et du commerce de Roumanie, Hôtel Le Play
Jeudi 21 janvier
Déplacement à Bahreïn dans le cadre de la diplomatie économique

Vendredi 22 janvier

Déplacement à Bahreïn dans le cadre de la diplomatie économique

Dernière modification : 18/01/2016

Haut de page