16 février 2016

- Syrie - Bombardement délibéré visant un hôpital soutenu par MSF - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 15 février 2016)
- Syrie - Entretien téléphonique de M. Jean-Marc Ayrault avec son homologue turc (15 février 2016)
- Santé - Lancement du corps médical européen (15 février 2016)
- Union européenne - Participation de M. Harlem Désir au conseil affaires générales (Bruxelles, 16 février 2016)
- Syrie

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu à la question suivante :

1 - Syrie - Bombardement délibéré visant un hôpital soutenu par MSF - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international (Paris, 15 février 2016)

Je condamne avec la plus grande fermeté le nouveau bombardement délibéré visant un hôpital soutenu par Médecins Sans Frontières dans le nord de la Syrie. Six patients et un employé de l’hôpital ont trouvé la mort au cours de deux attaques distinctes sur la même cible. Huit membres du personnel sont toujours portés disparus et l’organisation fait état de dizaines de blessés.

Les attaques contre les structures de santé en Syrie par le régime ou ses soutiens sont inacceptables et doivent cesser immédiatement. Elles sont constitutives de crimes de guerre.

Il est indispensable que toutes les parties s’attèlent à la mise en œuvre sans délai des dispositions de la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies et, en particulier, garantissent la livraison de l’assistance humanitaire à toutes les zones assiégées ou difficiles d’accès. Il est plus qu’urgent de mettre en œuvre les engagements de cessation des hostilités pris à Munich par le groupe international de soutien pour la Syrie.

2 - Syrie - Entretien téléphonique de M. Jean-Marc Ayrault avec son homologue turc (15 février 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’est entretenu le 15 février au soir de la situation en Syrie avec M. Mevlüt Çavuşoğlu, ministre turc des affaires étrangères.

Il a rappelé que notre priorité va à la mise en œuvre de la résolution 2254 du conseil de sécurité et du communiqué du groupe international de soutien à la Syrie, adopté le 11 février à Munich, afin de parvenir à une cessation des hostilités et à une reprise des négociations inter-syriennes.

M. Jean-Marc Ayrault a fait part de la très grande préoccupation de la France face à la dégradation de la situation à Alep, où la poursuite des bombardements du régime et de ses alliés aggrave les souffrances de la population. Il a indiqué que l’objectif commun de la France et la Turquie devait être de faire taire les armes.

Il a par ailleurs insisté sur la nécessité de renforcer notre coopération avec la Turquie dans la lutte contre Daech.

3 - Santé - Lancement du corps médical européen (15 février 2016)

M. Jean-Marc Ayrault a participé hier au lancement d’un « corps médical européen », qui vise à réagir plus rapidement et plus efficacement aux crises sanitaires internationales, notamment à la lumière de l’épidémie d’Ebola et dans le contexte préoccupant du développement du virus Zika.

La France salue la concrétisation de cette initiative franco-allemande, qui s’inscrit dans le cadre de la "réserve volontaire européenne" pour répondre aux catastrophes. Neuf Etats membres, dont la France, fourniront des équipes et du matériel.

Le renforcement de la sécurité sanitaire internationale est une priorité de notre politique étrangère. Une conférence de haut niveau sera organisée à Lyon les 22 et 23 mars pour faire le point et engager de nouvelles initiatives.

4 - Union européenne - Participation de M. Harlem Désir au conseil affaires générales (Bruxelles, 16 février 2016)

M. Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes, participe aujourd’hui au conseil affaires générales.

Les travaux permettront de préparer le conseil européen des 18 et 19 février, consacré aux demandes formulées par le Royaume-Uni et à la mise en œuvre des décisions européennes prises pour répondre à la crise des réfugiés.

Les participants auront par ailleurs un premier échange sur la préparation du conseil européen des 17 et 18 mars et feront le point sur la mise en œuvre de l’accord interinstitutionnel de décembre 2015 entre le conseil, la commission et le parlement européen pour améliorer la qualité de la législation.

5 - Syrie

Q – Soutenez-vous la proposition de Mme Angela Merkel et qui est celle de créer une zone d’exclusion aérienne en Syrie ?

R - Comme l’a rappelé hier M. Jean-Marc Ayrault, l’urgence va à l’application de la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies et des décisions prises par le groupe international de soutien à la Syrie le 11 février en faveur de la cessation des hostilités. Pour y parvenir, il est impératif que le régime syrien et la Russie cessent leurs bombardements à l’encontre des populations civiles.

Nous avons avec les autorités allemandes un dialogue étroit sur la crise syrienne. M. Jean-Marc Ayrault aura l’occasion de faire le point très prochainement sur ce sujet avec son homologue allemand.

Dernière modification : 16/02/2016

Haut de page