18 février 2016

- Turquie - Attentat à Ankara - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault (17 février 2016)
- Union européenne - Lancement par M. Harlem Désir d’un guide sur les financements européens (18 février 2016)
- Grèce - Entretien de Matthias Fekl avec son homologue (Paris, 18 février 2016)
- Libye - Déclaration conjointe des gouvernements de l’Allemagne, des Émirats arabes unis, de l’Espagne, des États-Unis, de la France, de l’Italie et du Royaume-Uni (17 février 2016)
- Yémen - Attentat à Aden (17 février 2016)
- Egypte - Décès de Mohamed Hassanein Heikal (17 février 2016)

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a rappelé la déclaration du ministre, fait les déclarations et répondu à la question suivante :

1 - Turquie - Attentat à Ankara - Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault (17 février 2016)

A la suite de l’attentat perpétré cette fin d’après-midi à Ankara, j’ai fait part à mon homologue turc Mevlüt Çavuşoğlu de mes condoléances les plus attristées.
Mes pensées vont aux nombreuses victimes et à leurs proches.
Je l’ai assuré du soutien de la France, qui condamne cet acte inqualifiable, et de sa solidarité avec la Turquie et son peuple dans la lutte contre le terrorisme.

Q - Le Premier ministre turc vient d’annoncer que l’auteur de l’attentat d’Ankara du 17 février était Salih Nejar, membre de l’organisation YPG. Avez-vous un commentaire sur cette information ? La communauté internationale devrait-elle changer d’attitude face à cette organisation qui risque de commettre d’autres attentats, comme celui d’hier sur le sol turc ?

R - M. Jean-Marc Ayrault a condamné hier soir cet acte terroriste. Il s’est entretenu avec son homologue turc M. Mevlüt Çavuşoğlu, auquel il a présenté les condoléances de la France. Les autorités et la justice turques feront toute la lumière sur cet acte odieux.

M. Jean-Marc Ayrault a réaffirmé à son homologue notre engagement commun contre le terrorisme, en particulier contre Daech.

Alors que la situation régionale est très dégradée, il a souligné l’attachement de la France à la stabilité de la Turquie et a insisté sur l’urgence de l’apaisement des tensions.

2 - Union européenne - Lancement par M. Harlem Désir d’un guide sur les financements européens (18 février 2016)

M. Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes, lance aujourd’hui le guide en ligne du ministère des affaires étrangères et du développement international sur les financements européens.

Etabli dans le cadre d’un partenariat avec touteleurope.eu, premier portail en ligne d’information sur les questions européennes, ce guide s’adresse à tous ceux qui portent un projet susceptible de bénéficier du concours de fonds européens. Il propose un panorama complet et immédiatement exploitable de l’ensemble des financements européens. Il contribue ainsi à une meilleure appropriation des politiques européennes par tous les citoyens et acteurs économiques.

La France bénéficie de 26 milliards d’euros sur la période 2014-2020 au titre des fonds structurels européens. De nombreux projets, notamment d’investissement, sont également soutenus par les politiques communes, en particulier le programme Horizon 2020 pour la recherche et développement et l’innovation, le mécanisme d’interconnexion pour l’Europe pour les infrastructures de transport, d’énergie et de communication ou le programme Erasmus+ pour la mobilité des jeunes.

Pour plus d’informations : www.touteleurope.eu/financements

3 - Grèce - Entretien de Matthias Fekl avec son homologue (Paris, 18 février 2016)

M. Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, recevra aujourd’hui M. Dimitrios Mardas, secrétaire d’État aux affaires étrangères chargé des relations internationales économiques de la République hellénique.
Ils feront le point sur la mise en oeuvre du volet économique de la déclaration franco-grecque instituant le "Partenariat stratégique pour l’avenir", adoptée à l’occasion de la visite officielle du Président de la République en Grèce les 22 et 23 octobre 2015. Les principaux objectifs de ce partenariat sont de mieux mobiliser les investisseurs français en Grèce, de renforcer la coopération entre nos entreprises dans les pays tiers ainsi que de développer nos échanges - en particulier pour les petites et moyennes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire - dans des secteurs-clés (infrastructures, tourisme, énergies, nouvelles technologies, économie numérique et agriculture).

La France est le huitième fournisseur et le treizième client de la Grèce.

4 - Libye - Déclaration conjointe des gouvernements de l’Allemagne, des Émirats arabes unis, de l’Espagne, des États-Unis, de la France, de l’Italie et du Royaume-Uni (17 février 2016)

Les gouvernements de l’Allemagne, des Émirats arabes unis, de l’Espagne, des États-Unis, de la France, de l’Italie et du Royaume-Uni se félicitent de l’annonce par le conseil présidentiel libyen, le 14 février, d’un gouvernement d’unité nationale. Nous notons l’esprit d’ouverture et de réconciliation incarné par ce gouvernement. La voie de la réconciliation n’est pas simple et requiert du courage pour répondre aux crises humanitaire, économique et de sécurité que connaît la Libye.

La mise en place définitive du gouvernement d’unité nationale constitue une phase essentielle pour offrir au peuple libyen la possibilité de reconstruire son pays et de faire face à la menace que représente Daech pour l’avenir de tous. Nous accordons notre soutien total au peuple libyen et au gouvernement d’unité nationale dans la tâche difficile visant à rétablir l’unité et la stabilité.

Les membres de la chambre des représentants doivent à présent assumer leur responsabilité. Nous appelons instamment la chambre des représentants à approuver dans son intégralité la liste des membres du gouvernement d’unité nationale comme le prévoit l’accord politique libyen. La voie de la réconciliation et la formation d’un gouvernement d’unité nationale constituent pour le peuple libyen une issue positive et permet d’aller de l’avant. Nous nous tiendrons aux côtés de ceux qui en font le choix. À l’inverse, la poursuite des divisions ne profitera qu’à Daech et aux autres groupes extrémistes qui veulent démanteler la Libye.

5 - Yémen - Attentat à Aden (17 février 2016)

La France condamne l’attentat perpétré hier à Aden et qui a coûté la vie à quatorze personnes.

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes.

Nous réitérons notre soutien aux autorités légitimes du Yémen et au peuple yéménite dans la lutte contre le terrorisme, notamment contre Al-Qaïda dans la péninsule arabique et Daech.

La France réaffirme son soutien aux efforts de l’envoyé spécial des Nations unies pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmad, et appelle toutes les parties à s’engager de façon constructive pour parvenir à une solution politique durable.

6 - Egypte - Décès de Mohamed Hassanein Heikal (17 février 2016)

La France salue la mémoire du journaliste et écrivain égyptien Mohamed Hassanein Heikal, décédé le 17 février.

Elle s’associe au peuple égyptien dans son hommage à une figure majeure du journalisme égyptien et arabe.

Nous adressons nos condoléances à sa famille et à ses proches

Dernière modification : 19/02/2016

Haut de page