24 mai 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu à la question suivante :

1 - Balkans occidentaux - Conférence ministérielle (Paris, 24 mai 2016)

M. Jean Marc-Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, et M. Harlem Désir, secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes, accueilleront cet après-midi les ministres des affaires étrangères des pays participant au sommet " Paris Balkans 2016". Ce sommet se tiendra le 4 juillet prochain à l’initiative du président de la République.

La conférence ministérielle réunira les six pays des Balkans occidentaux (Albanie, Ancienne République yougoslave de Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Serbie), l’Allemagne, l’Autriche, la Croatie, l’Italie et la Slovénie, ainsi que le commissaire européen chargé du voisinage et des négociations d’élargissement et le secrétaire général du service européen pour l’action extérieure.

Les participants feront le point sur les priorités du sommet du 4 juillet et sur le développement de la coopération régionale avec le soutien de l’Union européenne.

2 - Union européenne - Participation de M. Harlem Désir au conseil affaires générales (Bruxelles, 24 mai 2016)

M. Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes, participe aujourd’hui au conseil affaires générales à Bruxelles.

Les ministres prépareront le conseil européen des 28 et 29 juin, qui portera sur la réponse à la crise des réfugiés, sur le développement de l’emploi, de la croissance et de l’investissement en Europe ainsi que sur la stratégie européenne de sécurité. Le conseil européen fera aussi le point sur les résultats du référendum britannique du 23 juin.

Les ministres discuteront également du respect de l’État de droit dans l’Union, notamment au regard de l’arrivée en Europe de réfugiés et de migrants.

3 - Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes (24 mai-5 juin 2016)

Du 24 mai au 5 juin, la France célèbre pour la troisième année consécutive la "semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes". Le ministère des affaires étrangères et du développement international coordonne cette manifestation née d’une initiative du Sénat et de la volonté du président de la République, avec l’appui des ambassades en France des pays de la région.

Plus de trois cents événements dans cinquante villes mobiliseront les acteurs - publics, privés et associatifs - des relations entre la France, l’Amérique latine et les Caraïbes.

De nombreux responsables politiques et économiques d’Amérique latine et des Caraïbes seront présents à Paris durant cette période et participeront à cette semaine destinée à illustrer et renforcer l’amitié entre la France et les pays de la région.

Pour plus d’informations : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/ameriques/evenements/article/semaine-de-l-amerique-latine-et-des-caraibes-24-05-05-06-16

4 - Diplomatie économique - Ouverture des inscriptions pour les rencontres ’Un ambassadeur, un entrepreneur" (Paris, 29 août 2016)

A la suite du succès rencontré en 2015, le ministère des affaires étrangères et du développement international reconduira cette année l’opération « Un ambassadeur, un entrepreneur », "speed-dating" économique organisé à l’occasion de l’édition 2016 de la semaine des ambassadeurs.

C’est ainsi que, le 29 août, les entrepreneurs qui souhaitent se développer à l’international - en particulier à la tête d’entreprises innovantes ou de PME et d’ETI pourront évoquer avec des ambassadeurs leurs projets de développement à l’étranger et le soutien dont ils peuvent bénéficier de la part du réseau diplomatique et des opérateurs publics français.

Cet événement constituera l’un des temps forts de la semaine des ambassadeurs. Il témoigne de la mobilisation du ministère pour accompagner les entreprises françaises, notamment celles qui sont de petite taille.

La première édition avait permis, en 2015, à 430 chefs d’entreprise de près de 40 secteurs différents de discuter avec 169 ambassadeurs lors de 1 700 rendez-vous. Originaires de toute la France (dont 60 % hors de l’Ile-de-France), ces entrepreneurs dirigeaient des entreprises petites ou moyennes : 59 % des entreprises présentes avaient moins de 50 salariés et 33 % moins de 10 salariés. Leurs projets internationaux portaient sur l’ensemble des régions du monde, de l’Afrique subsaharienne (22% des demandes de rendez-vous), à l’Asie-Océanie (19%) en passant par l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient (18%), l’Union européenne (17%) ou encore les Amériques (14%).

Pour s’inscrire en ligne (jusqu’au 24 juin) : www.1ambassadeur1entrepreneur.fr

5 - Syrie

Q - La Représentation du Rojava a été inaugurée hier soir à Paris. Quelle est la position du Quai d’Orsay s’agissant de la reconnaissance de cette représentation et des possibilités d’échange avec cette dernière ? La représentation pourrait-elle par ailleurs organiser des collectes de fonds au nom du YPG ou entreprendre des initiatives diplomatiques si elle ne bénéficie d’aucun statut officiel en France ?

R - Comme nous l’avons déjà indiqué le 19 mai, le haut comité de l’opposition syrienne est l’interlocuteur des autorités françaises.

La structure que vous mentionnez n’a aucun statut diplomatique.
6 - Russie - Sanctions européennes - Présence à Paris du ministre russe de l’agriculture
Q - Comment expliquez-vous la présence à Paris d’un ministre russe figurant sur la liste des personnalités frappées de sanctions ?
R - M. Alexandre Tkachev, ministre russe de l’agriculture, a été invité par une organisation internationale ayant son siège en France, l’organisation internationale de la santé animale (OIE), à participer à une réunion multilatérale.
L’accès au territoire français de M. Alexandre Tkachev s’inscrit dans le cadre des obligations internationales et européennes de la France, en tant que pays hôte de l’OIE.

Dernière modification : 24/05/2016

Haut de page