25 mai 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a rappelé le communiqué de presse d’hier et sa déclaration de ce matin, fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

1 - Syrie - Entretien du ministre avec l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies, M. Staffan de Mistura (Paris, 25 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a reçu ce matin l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, M. Staffan de Mistura. Le ministre a réitéré son soutien à la médiation menée par M. Staffan de Mistura.

Il lui a fait part de notre vive préoccupation devant les manquements répétés à la cessation des hostilités et le blocage systématique de l’accès humanitaire par le régime, contraires aux engagements pris et aux demandes à nouveau réitérées le 17 mai à Vienne par le groupe international de soutien à la Syrie.

M. Jean-Marc Ayrault a rappelé la nécessité de mettre en place d’ici le 1er août un gouvernement de transition, conformément à la résolution 2254 du conseil de sécurité de sécurité. Il est nécessaire que les conditions sur le terrain permettent la reprise rapide des négociations entre le régime et l’opposition, en particulier sur les modalités de la transition politique.

Q - Le ministre a reçu Staffan de Mistura ce matin. Où en sont les efforts pour relancer Genève ? Compte tenu de la situation sur le terrain y a -t-il le moindre espoir d’organiser un nouveau round de discussions dans les semaines qui viennent ?

R - Je vous renvoie à la déclaration de ce jour à ce sujet.

2 - Balkans occidentaux - Conférence ministérielle (Paris, 24 mai 2016) - Communiqué final

Les ministres des Affaires étrangères des pays participant au sommet Paris-Balkans 2016 se sont réunis le 24 mai 2016.

Cette réunion, à laquelle participait le Commissaire européen Johannes Hahn et le service européen pour l’action extérieure, s’inscrit dans le prolongement de la réunion ministérielle qui s’est tenue en avril 2015 à Brdo dans le cadre du processus de Brdo-Brijuni et dans le cadre de la préparation du Sommet de Paris sur les Balkans, qui se tiendra le 4 juillet 2016, dans le prolongement des sommets de Berlin en 2014 et de Vienne en 2015.

A cette occasion, les ministres ont rappelé l’importance capitale de la perspective européenne des pays de la région et leur ancrage européen, pour les réformes politiques, socio-économiques et institutionnelles. Ils ont réaffirmé que l’UE et les pays des Balkans occidentaux partageaient des préoccupations communes s’agissant de leur voisinage et étaient confrontés aux mêmes défis globaux.

Dans ce contexte, ils ont reconnu que le défi migratoire nécessitait une approche inclusive et globale. La coopération dans ce domaine doit être renforcée, sur la base de la déclaration du mini-sommet du 25 octobre 2015. Ils ont réaffirmé la nécessité de se concentrer en priorité sur la lutte contre les réseaux criminels impliqués dans le trafic de migrants, l’asile et le renforcement des capacités en matière de contrôle des frontières et d’échange d’informations, en particulier avec Europol.

S’agissant de la lutte contre le terrorisme, et suite aux attentats de Paris et Bruxelles, les ministres ont souligné l’importance d’identifier des solutions collectives, seules à même de faire face à cette menace et de lutter contre la radicalisation religieuse. Les défis que constituent la radicalisation, le terrorisme et l’extrémisme violent, en particulier les combattants étrangers issus ou passant par l’Union européenne ou les Balkans occidentaux pour se rendre en Syrie et en Irak, nécessitent une coopération renforcée : échanges d’informations accrus, identification de bonnes pratiques en matière de formation, de valeurs communes, de prévention de la radicalisation, de déradicalisation et de réponse face aux activités terroristes.

Dans ce contexte, la coopération entre les pays de la région et avec l’Union européenne revêt une importance croissante pour la stabilisation de la région. Le rapprochement européen des pays des Balkans occidentaux passe par un alignement sur l’acquis européen, mais doit également se manifester à travers des projets concrets dans les domaines de la connectivité des infrastructures et de nouvelles perspectives pour la jeunesse.

S’appuyant sur ces principes, les ministres ont accueilli favorablement les progrès réalisés en matière de coopération régionale. Les participants ont souligné l’importance de la connectivité en matière de transports et d’énergie, qui représente un enjeu clé pour le développement et la croissance économique de la région.

Ils ont reconnu que des efforts supplémentaires devaient être déployés par chaque pays pour accélérer la mise en œuvre des mesures d’accompagnement (« soft measures ») adoptées lors du Sommet de Vienne et ont accueilli positivement la récente présentation, par la Commission européenne, d’une feuille de route devant mener à la mise en place d’un marché régional de l’électricité. Les participants ont également salué la perspective de la signature prochaine du Traité sur la communauté des transports.

Les participants ont réaffirmé leur engagement à poursuivre la mise en oeuvre de l’« Agenda positif pour la jeunesse des Balkans », lancé par les Ministres des Affaires étrangères à Brdo en avril 2015 et salué les progrès déjà réalisés pour traduire cet engagement en propositions concrètes. Les pays participants se sont par ailleurs engagés à encourager leurs universités à proposer un nombre croissant de places dans les programmes de coopération ainsi que de bourses au profit d’étudiants des Balkans occidentaux. A cet égard, ils ont réaffirmé, avec la Commission européenne, leur volonté de franchir de nouvelles étapes dans la mise en œuvre de l’Agenda positif lors du Sommet de Paris.

Enfin, les participants ont accueilli positivement les progrès réalisés dans la mise en place de l’Office régional pour la coopération des jeunes (RYCO) et souligné l’engagement des pays des Balkans dans cette perspective. Ils ont rappelé que cet office serait officiellement lancé lors du Sommet de Paris.

3 - Allemagne - Rencontre de M. Jean-Marc Ayrault avec les participants du "Programme Helmut Schmidt" (Paris, 25 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a reçu le 25 mai 2016 une quinzaine de diplomates de haut niveau originaires des pays du G20 dans le cadre du "Programme Helmut Schmidt sur les questions mondiales", organisé par le ministère allemand des affaires étrangères en mémoire de l’ancien chancelier fédéral.

Il leur a présenté les priorités de l’action diplomatique de la France, notamment s’agissant des enjeux globaux que sont le dérèglement climatique et la lutte contre le terrorisme. Les échanges ont également porté sur la nécessité d’une gouvernance mondiale mieux adaptée à ces défis.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les ministères français et allemand des affaires étrangères en matière de formation des diplomates.

4 - Droits de l’Homme - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault avec M. Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch (25 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’entretiendra mercredi 25 mai avec M. Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch.

Ils échangeront sur la situation des droits de l’Homme dans les pays les plus touchés par les crises.

Déterminée à agir contre l’impunité et pour la promotion des droits de l’Homme, la France tient à saluer l’action d’Human Rights Watch partout dans le monde. Le travail effectué par les organisations non gouvernementales est indispensable pour dénoncer les atteintes à ces droits devant les opinions publiques et obtenir d’y mettre un terme.

5 - Sport - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault avec M. Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature "Paris 2024" (Paris, 25 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, reçoit aujourd’hui M. Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature Paris 2024.

M. Ayrault réitèrera l’engagement du ministère des affaires étrangères et du développement international à appuyer la candidature de Paris. Ils échangeront sur les initiatives prises par le ministère pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024, en France comme dans le réseau diplomatique et consulaire, notamment avec la mise en place de correspondants pour le sport au sein des ambassades.

Ils discuteront de la préparation des prochains grands événements sportifs internationaux comme l’Euro 2016 et les Jeux olympiques de Rio.

6 - Slovaquie - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault avec son homologue, M. Miroslav Lajčák (Paris, 25 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, recevra son homologue slovaque, M. Miroslav Lajčák le 25 mai pour un dîner de travail.

MM. Ayrault et Lajčák s’entretiendront de la préparation de la présidence slovaque du conseil de l’Union européenne, qui débutera le 1er juillet 2016.

Ils feront également le point sur les principaux sujets de l’actualité européenne et internationale ainsi que sur le développement des relations bilatérales dans le cadre du partenariat stratégique franco-slovaque.

7 - Diplomatie économique et sportive - Participation de M. Ayrault aux "rencontres internationales grands événements sportifs" (26 mai 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, participera aux quatrièmes "rencontres internationales grands événements sportifs" (RIGES), organisées le 26 mai 2016 dans les locaux de Business France. Elles permettent notamment aux entreprises françaises de faire connaître leur savoir-faire aux délégations étrangères.

Il rappellera dans son allocution d’ouverture la capacité de notre pays à organiser et accueillir de grands événements sportifs internationaux, et nos compétences reconnues dans ce domaine. L’organisation en France de l’Euro en 2016, du championnat du monde de handball en 2017, de la Ryder Cup en 2018, ainsi que, chaque année, de compétitions de référence comme le tournoi de Roland-Garros ou le Tour de France en témoignent.

M. Ayrault encouragera également les entreprises, quelles que soient leur taille, à proposer leur service pour les manifestations sportives internationales et à saisir les opportunités d’exportation de ce marché très concurrentiel.

8 - République tchèque - Déplacement de M. Harlem Désir à Prague (26 mai 2016)

M. Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes, se rendra à Prague le 26 mai 2016.

Il s’entretiendra avec M. Lubomír Zaorálek, ministre tchèque des affaires étrangères, ainsi qu’avec son homologue chargé des affaires européennes, M. Tomáš Prouza.

Ils échangeront sur le développement des relations bilatérales, notamment sur le plan économique, dans la perspective de la visite à Paris de M. Zaorálek le 1er juin 2016. M. Désir discutera aussi avec ses interlocuteurs, dont le pays préside le groupe de Visegrád qui réunit la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie, des principaux thèmes de l’actualité européenne et internationale.

9 - Diplomatie économique - Déplacement de Matthias Fekl à Hong Kong (24-25 mai 2016)

M. Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger participe au salon Vinexpo, à Hong Kong. Il s’agit du plus grand rendez-vous des opérateurs mondiaux du secteurs des vins et spiritueux, 546 exposants français sont présents. En 2015, nos exportations de vin vers Hong Kong ont représenté plus de 1,26 milliard d’euros.

A cette occasion, figurent au programme de M. Fekl un entretien avec M. John Tsang, secrétaire d’État aux finances, la visite d’une usine de Véolia, une rencontre avec des investisseurs pour promouvoir l’attractivité du territoire français et un échange avec la communauté française de Hong Kong.

Les flux d’échanges bilatéraux entre la France et Hong Kong ont progressé de 6,8% en 2015 par rapport à 2014, pour s’établir à 5,4 milliards d’euros. Nos exportations vers Hong Kong ont presque doublé entre 2009 et 2015 pour atteindre 4,5 milliards d’euros. Notre excédent commercial avec Hong Kong est depuis six années le deuxième au monde.

10 - Comores - Investiture du Président Assoumani Azali (25-26 mai 2016)

M. André Vallini, secrétaire d’État chargé du développement et de la Francophonie et président du conseil de la commission de l’océan Indien, représentera la France le 26 mai à Moroni lors de la cérémonie d’investiture du président élu de l’Union des Comores, M. Assoumani Azali, avec lequel il s’entretiendra.

M. Vallini exprimera aux autorités comoriennes notre souhait d’approfondir notre relation d’amitié et de coopération. Il leur fera part de notre volonté de poursuivre, avec nos partenaires européens, notre soutien au développement des Comores.

11 - Egypte - Expulsion d’un journaliste français

Nous avons pris connaissance de l’expulsion de Rémy Pigaglio, correspondant de La Croix et de RTL en Egypte, qui était retenu à l’aéroport du Caire depuis le 23 mai 2016.

La France regrette vivement cette décision des autorités égyptiennes. Partout dans le monde, elle défend la liberté d’expression et la liberté de la presse. Le Président de la République l’a rappelé publiquement lors de sa visite d’Etat en Egypte les 17 et 18 avril 2016.

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a évoqué la situation de ce journaliste, le 24 mai 2016, avec Sameh Choukri, son homologue égyptien. Notre ambassadeur au Caire et son équipe ont été en contact avec Rémy Pigaglio et sa famille. Ils ont effectué plusieurs démarches à tous les niveaux auprès des autorités égyptiennes afin qu’elles reconsidèrent leur décision.

Q - Journaliste français, correspondant au Caire du journal la Croix, Rémy Pigaglio a été expulsé mardi par les autorités égyptiennes. Il a auparavant été détenu à l’aéroport du Caire, arrêté alors qu’il rentrait de vacances. Notre confrère était pourtant en règle et accrédité auprès des services égyptiens. Comment la France compte-t-elle réagir ?

R - Je vous renvoie aux propos de M. Jean-Marc Ayrault sur ce sujet ainsi qu’à ma déclaration de ce jour.

12 - Irak - Libération de la ville d’al-Routbah (19 mai 2016)

Après la libération de Ramadi et de Hit, la France salue celle de la ville d’al-Routbah le 19 mai 2016 par les forces armées irakiennes ainsi que l’annonce par les autorités irakiennes de la prochaine réouverture du poste-frontière avec la Jordanie.

Il s’agit d’une nouvelle étape importante dans la lutte contre Daech qui, grâce à l’action résolue de la coalition internationale, recule en Irak comme en Syrie. La France salue également le lancement des opérations engagées pour la reprise de Fallouja.

La France, qui participe à la coalition internationale contre Daech dans le cadre de l’opération Chammal lancée le 19 septembre 2014, continuera à soutenir l’Irak dans la lutte contre le terrorisme.

Dernière modification : 25/05/2016

Haut de page