26 avril 2016

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a rappelé les déclarations du ministre et fait les déclarations suivantes :

1 - Philippines - Assassinat de M. John Ridsdel - Rappel de la déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international (25 avril 2016)

J’ai appris avec une grande tristesse l’assassinat révoltant, aux Philippines, d’un citoyen canadien, M. John Ridsdel, qui était retenu en otage par un groupe armé islamiste.

Je présente à ses proches, aux autorités et au peuple canadien toutes mes condoléances, en mon nom et au nom de la France.

Face à la barbarie, nous devons continuer à résister, pour faire triompher l’Humanité.

2 - Australie - Sélection de la France pour un programme de sous-marins océaniques - Déclaration du ministre des affaires étrangères et du développement international (26 avril 2016)

Je félicite tous ceux qui ont participé à la préparation de la proposition française, en réponse à l’appel d’offres de l’Australie pour son important programme de sous-marins océaniques.

Les industriels, en particulier DCNS, et les services de l’Etat se sont mobilisés de manière exemplaire pour promouvoir l’offre française. C’est une nouvelle illustration de la capacité de notre pays à convaincre et à gagner dans les secteurs les plus avancés technologiquement.

Pour la France et l’Australie, cette coopération sur 50 années ouvre une nouvelle page de nos relations stratégiques, qui sont déjà de qualité exceptionnelle et ancrées dans le long terme. Notre proximité sur le plan des valeurs, des intérêts stratégiques et globaux, et sur le plan géographique, à travers le voisinage de nos territoires du Pacifique, se trouve encore renforcée par ce nouveau projet conjoint dans le domaine de la défense.

3 - Syrie - Entretien téléphonique de M. Jean-Marc Ayrault avec M. Ryad Hijab (25 avril 2016)

M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, s’est entretenu le 25 avril par téléphone avec M. Ryad Hijab, coordinateur général du haut comité de l’opposition syrienne.

M. Jean-Marc Ayrault a marqué sa vive inquiétude face à la rupture de la cessation des hostilités, en particulier dans la région d’Alep, qui a entraîné des dizaines de morts au cours des derniers jours et provoqué un nouvel afflux de personnes déplacées.

Pour M. Jean-Marc Ayrault comme pour son interlocuteur, la rupture de la trêve menace le processus politique, seul à même de résoudre la crise. Le régime de Damas en porte une grande responsabilité. Le ministre et son interlocuteur ont souligné l’importance que les soutiens du régime exercent les pressions nécessaires pour qu’il respecte la trêve et s’engage de bonne foi dans les négociations.

M. Jean-Marc Ayrault a relevé le rôle constructif de l’opposition à Genève ces dernières semaines, qui s’est traduit par des propositions concrètes sur la transition. Le ministre a réitéré une nouvelle fois son soutien à l’envoyé spécial des Nations unies, M. Staffan de Mistura.

MM. Ayrault et Hijab ont souligné l’importance que la communauté internationale reprenne l’initiative pour relancer le processus politique. Cela fera l’objet de contacts dans les prochains jours avec nos partenaires.

4 - Portugal - Diplomatie économique - Entretien de M. Matthias Fekl avec M. Jorge Costa Oliveira (Paris, 26 avril 2016)

M. Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, reçoit aujourd’hui M. Jorge Costa Oliveira, secrétaire d’Etat portugais à l’Internationalisation.

Cet entretien fait suite à la 4ème conférence économique franco-portugaise, coprésidée par M. Matthias Fekl à Lisbonne en mars. Il permettra de souligner l’excellence de notre dialogue bilatéral, de marquer notre souhait d’approfondir notre relation dans le domaine économique et d’évoquer en particulier les investissements croisés entre nos deux pays.

La France est le troisième fournisseur et le deuxième client du Portugal, où plus de 600 filiales françaises sont présentes dans tous les secteurs de l’économie. Elle est, par ailleurs, la deuxième destination touristique choisie par les Portugais, puisque 750 000 d’entre eux ont visité notre pays en 2015.

5 - Yémen - Reconquête de la ville d’al-Moukalla (25 avril 2016)

La France salue la reconquête de la ville d’al-Moukalla par les forces gouvernementales, appuyées par la coalition arabe, à la suite d’une offensive lancée le 23 avril dans la province orientale de l’Hadramaout contre le groupe terroriste al-Qaïda.

Cette opération visant à contrer l’expansion du terrorisme dans la région constitue un succès, qui permet aux autorités légitimes yéménites de réaffirmer leur souveraineté sur le territoire.

La France rappelle l’importance d’un règlement politique de la crise au Yémen et réitère son soutien aux efforts de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies dans les négociations en cours à Koweït.

6 - Egypte - Condamnation à des peines de prison ferme de onze homosexuels égyptiens

Nous avons pris note avec préoccupation de la condamnation en première instance par un tribunal d’al-Agouza à des peines de prison à l’encontre de onze personnes en raison de leur orientation sexuelle. Nous exprimons l’espoir que cette condamnation puisse être rapportée.

La France rappelle son attachement à la lutte contre les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Nous soutenons l’objectif d’une dépénalisation universelle de l’homosexualité.

La France appelle les autorités égyptiennes à garantir leurs engagements internationaux relatifs au respect des droits de l’Homme, y compris en matière de non-discrimination.

7 - Libye - Aide sanitaire française à Benghazi (26 avril 2016)

La France a effectué le 26 avril un don important de médicaments à l’hôpital « Benghazi Medical Center » situé à Benghazi.

Cette aide s’ajoute à celle apportée conjointement avec l’Allemagne lors de la visite à Tripoli le 16 avril de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, et de son homologue allemand.

Consciente des besoins du peuple libyen, le France montre par ce geste son appui au gouvernement d’entente nationale mené par le Premier ministre Fayyez Sarraj, qui est porteur d’espoir pour l’ensemble des Libyens. L’aide apportée permettra d’assurer les besoins des hôpitaux de Benghazi, de Tripoli et de leurs environs pendant plusieurs mois.

8 - Bangladesh - Assassinats à l’encontre de représentants de la société civile (23-25 avril 2016)

La France condamne les assassinats au Bangladesh du professeur Razaul Karim le 23 avril, du prêtre hindou Paramananda Roy le 24 avril et de deux défenseurs des droits LGBT, Xulhaz Rahman et Mahbub Tonoy, le 25 avril.

Ces assassinats odieux viennent s’ajouter à une série de meurtres, la plupart revendiqués par Daech, perpétrés ces derniers mois contre des membres de la société civile, des défenseurs des droits et des personnes appartenant à des minorités religieuses.

La France exprime ses condoléances aux proches des victimes et se tient aux côtés du Bangladesh dans la lutte contre le terrorisme. Les auteurs de ces crimes doivent être traduits en justice.

9 - Burundi - Recrudescence des violences (25 avril 2016)

La France condamne les assassinats et tentatives d’assassinat qui ont visé, ces derniers jours, plusieurs représentants des autorités burundaises - dont l’attaque qui a coûté la vie le 25 avril au général Athanase Kararuza, conseiller militaire du premier vice-président de la République, et à son épouse, ainsi que l’attentat dont ont réchappé le ministre des droits de la personne humaine et son épouse le 24 avril.

La France dénonce les actes criminels et les violations des droits de l’Homme, quels qu’en soient les auteurs, perpétrés depuis un an au Burundi et qui entravent le processus de réconciliation nationale. La multiplication de ces attaques souligne la nécessité de la reprise, sans délai, du dialogue inter-burundais avec l’appui de la médiation régionale et le soutien de l’Union africaine et des Nations unies. Nous appelons les parties burundaises à participer au dialogue conduit par le facilitateur et ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, annoncé la semaine prochaine à Arusha.

La France est mobilisée au conseil de sécurité des Nations unies face à la dégradation de la situation au Burundi, notamment pour assurer la pleine mise en œuvre de la résolution 2279. Elle souligne que la procureure de la Cour pénale internationale vient d’entamer un examen préliminaire sur la situation au Burundi depuis avril 2015.

10 - République démocratique du Congo - Situation politique

La France exprime son inquiétude face aux entraves au débat politique en RDC, comme en témoignent les événements de ces derniers jours, notamment à Lubumbashi et à Kinshasa.

Les libertés fondamentales doivent être respectées.

Nous soulignons notre attachement à la mise en place d’un processus électoral libre, transparent et pacifique, conforme à la constitution congolaise, objectif fixé par le conseil de sécurité des Nations unies dans la résolution 2277 du 30 mars 2016. Ce processus implique l’instauration d’un débat politique serein, sans restrictions à l’encontre de ceux qui ont vocation à y participer.

11 - Mexique - Assassinat d’un journaliste (25 avril 2016)

La France condamne l’assassinat de M. Francisco Pacheco, rédacteur en chef de l’hebdomadaire "El Foro de Taxco" survenu dans l’Etat du Guerrero.

Nous présentons nos condoléances à ses proches. La France soutient les efforts des autorités mexicaines pour que les auteurs de ce crime soient identifiés et traduits en justice.

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, rappellera l’attachement de la France à la liberté de la presse en se rendant le 4 mai à la Maison des journalistes de Paris, structure associative qui accueille des journalistes menacés venus du monde entier. Il saluera le courage des journalistes qui, au Mexique comme partout dans le monde, risquent parfois leur vie pour assurer une information libre.

12 - Ukraine - Trentième anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (26 avril 2016)

Le trentième anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl nous rappelle aujourd’hui l’importance de la sécurité des installations nucléaires.

La France n’oublie pas toutes les victimes de ce drame et réitère sa solidarité à ceux qui, aujourd’hui encore, en subissent les conséquences.

La France est, de longue date et aux côtés de ses partenaires du G7, mobilisée pour la mise en sécurité du site de Tchernobyl. Notre pays est, avec une contribution totale de 178,2 MEuros, le deuxième donateur. La construction d’une arche de confinement du réacteur accidenté de Tchernobyl est en particulier mise en œuvre par un consortium regroupant deux groupes français du BTP, Bouygues et Vinci. Nous saluons, dans ce contexte, l’accord obtenu hier à Kiev par les donateurs internationaux sur le financement complémentaire de la construction d’une installation de conditionnement et d’entreposage du combustible usé des réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale de Tchernobyl.

Dernière modification : 26/04/2016

Haut de page