Burundi - Consultations sur le dialogue inter-burundais à Arusha (21-24 mai 2016)

La France salue les consultations organisées du 21 au 24 mai par la médiation régionale à Arusha, en Tanzanie. Elles marquent une première étape en faveur du dialogue inter-burundais, seule réponse à la crise.

Nous réitérons notre soutien au facilitateur, l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, et à sa détermination à faire aboutir le dialogue inter-burundais dans le respect de l’accord d’Arusha. Nous appelons l’ensemble des acteurs burundais, notamment ceux absents à cette première session de consultations, à s’engager sans réserve et de manière constructive. Nous renouvelons notre appel à toutes les parties burundaises à ne pas recourir à la violence.

La France est mobilisée, notamment au conseil de sécurité des Nations unies, en faveur d’une solution politique et d’un renforcement de la présence des Nations unies sur place, sur la base des propositions du secrétaire général pour le déploiement d’une force de police.

Dernière modification : 26/05/2016

Haut de page