Burundi - Cour pénale internationale (13 octobre 2016)

La France a appris avec préoccupation l’intention formulée par les autorités burundaises de se retirer du statut de Rome de la cour pénale internationale.

Une telle décision, inédite dans l’histoire de la cour pénale internationale, pénaliserait d’abord le Burundi et sa population. La lutte contre l’impunité est essentielle pour permettre une réconciliation et une paix durables.

La France appelle le Burundi à ne pas concrétiser cette intention.

Dernière modification : 14/10/2016

Haut de page