Burundi - Experts indépendants sur la situation des droits de l’homme déclarés "personae non gratae" (10 octobre 2016)

La France déplore la décision des autorités burundaises de déclarer "personae non gratae" les trois membres de la mission d’experts indépendants sur la situation des droits de l’Homme au Burundi, créée par le conseil des droits de l’Homme des Nations unies en décembre 2015.

Cette décision porte atteinte à la crédibilité de l’engagement du Burundi en faveur du respect des droits de l’Homme.

Nous appelons le Burundi à revenir sur sa décision et à coopérer pleinement avec les Nations unies.

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page