Burundi - Réaction suite au refus du Burundi d’accueillir des policiers de l’ONU

La France appelle les autorités du Burundi à mettre en œuvre sans délai la résolution 2303 du conseil de sécurité adoptée le 29 juillet.

Le 2 août, lors de son déplacement en Tanzanie, Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a eu l’occasion d’évoquer la situation au Burundi avec le facilitateur du dialogue inter-burundais, Benjamin Mkapa, auquel il a réitéré tout son soutien dans la recherche d’une solution à la crise.

Dernière modification : 03/08/2016

Haut de page