Fiche projet AFD - Appui à l’amélioration de la production et de la valorisation du thé burundais

Ce projet financé par l’AFD à pour objectif de renforcer les capacités de l’OTB dans le but d’améliorer la production et la valorisation du thé burundais.
JPEG

Contexte du projet :

L’agriculture concentre 90 % de la population active du Burundi, mais le secteur, faiblement productif, ne représente que 44% du PIB. Le thé est la 2ème culture de rente, après le café, et concentre 16% des exportations du pays (café : 72% des exportations) et constitue ainsi une source de devises importante. Par ailleurs, cette filière, qui contribue à la rémunération de plus 60.000 ménages, a un fort impact sur la régularité des revenus monétaires en milieu rural et la lutte contre la pauvreté.

La filière thé est gérée depuis 1971 par l’Office du Thé du Burundi (OTB), entreprise publique qui a pour missions la promotion de la théiculture au niveau national et la commercialisation du thé sec produit dans ses cinq complexes (Teza, Ijenda, Rwegura, Tora et Buhoro). Les conditions climatiques favorables combinées à des cours mondiaux du thé élevés et au renouvellement de l’outil de production (financement STABEX) ont permis à l’OTB d’améliorer ses performances depuis 2006. Entre 2009 et 2011, la production totale a augmenté d’environ 35% et le chiffre d’affaires a atteint un niveau record de 22 millions de dollars.

L’OTB doit néanmoins relever des défis importants à moyen terme. En effet, son contexte d’intervention est en pleine évolution avec une concurrence naissante suite au processus de libéralisation de la filière (voire sa privatisation) et avec l’augmentation des niveaux d’exigence en termes de normes qualité, environnementales et sociales sur les marchés internationaux.

PNG
Objectifs du projet

1.Accompagner l’OTB dans la mise en œuvre d’une démarche qualité, du champ jusqu’au client, en vue d’obtenir la certification d’au moins deux complexes pilotes.

2.Améliorer les pratiques commerciales de l’OTB pour sécuriser ses ventes.

3.Renforcer les acteurs de la filière thé pour les aider à être force de propositions vis-à-vis des évolutions en cours (libéralisation, privatisation).
La sécurisation des débouchés commerciaux et l’accès à des marchés plus rémunérateurs sont deux autres axes stratégiques indispensables pour la pérennité de la filière à moyen terme.

Zone d’intervention :

5 complexes théicoles de l’OTB et en particulier dans 2 complexes pilotes à définir.

Description du projet :

Le programme financera des activités de formation, de voyages d’échanges d’expérience pour le personnel de l’OTB et pour les théiculteurs, des missions de prospection commerciale. Une assistance technique accompagnera l’OTB dans la formalisation ou l’amélioration d’un certain nombre de procédures que ce soit sur la démarche qualité ou sur les pratiques commerciales (permettant les ventes FOB et CAF). Des actions pilotes pourront être développées par le programme afin d’améliorer la qualité du produit fini (ex : sacs de collecte ad hoc pour les producteurs, etc.). L’OTB pourra aussi engager une réflexion sur la diversification des produits (ex : réflexion par rapport à la production de thé vert, orthodoxe …). Enfin, le programme financera certaines dépenses d’investissement nécessaires au niveau des complexes pilotes.

Financement :

Subvention AFD de 1,200,000 EUR (Programme de Renforcement des Capacités Commerciales).

Budget total  :

1 637 750 € avec les contributions de l’Office du Thé du Burundi (25%) et la Région des Pays de la Loire.

Structure de mise en œuvre : Office du Thé du Burundi (OTB) sous tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage

Bénéficiaires du projet

OTB et acteurs de la filière théicole (producteurs, cueilleurs, ouvriers, pouvoirs publics,…)

Durée du projet

Trois ans (juin 2012 – juin 2015)

Etat d’avancement :

La convention de financement sera signée le 04 mai 2012 avec le Ministère des Finances et de la Planification du développement économique qui rétrocèdera les fonds à l’OTB. La convention de rétrocession sera avant la fin du 2ème trimestre 2012.

L’OTB va engager dès le mois de mai 2012 le processus de recrutement d’une assistance technique résidente pour une durée de plus deux ans.

L’OTB va définir un premier plan de travail annuel au début du 2ème semestre 2012.

Voir aussi :

Convention OTB AFD

Fiche de Présentation de l’Office du Thé du Burundi

Les actions de l’AFD au Burundi

La page Burundi sur le site de l’AFD

Dernière modification : 22/02/2013

Haut de page