GASTRONOMIE - DÉCÈS DU CHEF BENOIT VIOLIER (2 février 2016)


Déclaration de M. Laurent FABIUS, Ministre des affaires étrangères et du développement international

J’ai appris avec tristesse la disparition, le 31 janvier, du chef Benoît Violier. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Meilleur ouvrier de France, trois étoiles au Guide Michelin, ce chef emblématique venait d’être sacré meilleur cuisinier du monde par le classement "La Liste" rendu public au Quai d’Orsay en décembre dernier.

Notre pays perd avec Benoît Violier un ambassadeur éminent du goût et du savoir-faire à la française.

Dernière modification : 02/02/2016

Haut de page