La France soutient les commerçants victimes de l’incendie du Marché central de Bujumbura

JPEG


L’Ambassadeur de France au Burundi, S.E.M. Gerrit van Rossum a lancé officiellement ce mercredi 15 janvier 2014, le programme d’appui aux commerçants victimes de l’incendie du Marché central de Bujumbura, en présence de la Ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme, S.E. Mme Victoire Ndikumana et du Président de la Chambre Fédérale du Commerce et de l’Industrie du Burundi (CFCIB), M. Econie Nijimbere.


Une subvention de 75.000 euros ( 150.000.000 FBU) a été accordée à la CFCIB par la France pour mettre en place un fonds de garantie permettant le lancement d’un mécanisme de prêts à un taux préférentiel en direction des commerçants qui ont été victimes de l’incendie du Marché central de Bujumbura et qui ont le projet de développer leur fonds de commerce. Les prêts seront délivrés par l’organisme de microfinances qui aura remporté l’appel d’offre de la CFCIB dans le but de relancer l’économie urbaine de Bujumbura.


La France finance également la remise en état de deux camions de lutte contre l’incendie. Les circonstances dans lesquelles l’incendie du marché s’est déroulé ont démontré la nécessité d’une mise à niveau des moyens de protection civile.


L’ambassade de France au Burundi saisit également cette occasion pour annoncer que l’Agence Française de Développement (AFD) mettra très prochainement en place, avec le ministère des Finances et de la Planification Economique du Burundi, une convention de 3 millions d’euros pour appuyer la stratégie nationale de microfinance au Burundi.

Dernière modification : 08/12/2014

Haut de page