La journée Défense et Citoyenneté à Bujumbura

En France, le service militaire obligatoire a été suspendu en 1997. Désormais, les garçons et les filles de nationalité française ont l’obligation de suivre un « parcours de citoyenneté ». Il comporte trois étapes : l’enseignement de défense à l’école, le recensement à la mairie (démarche à effectuer dans les trois mois qui suivent leurs 16 ans) et enfin la journée défense et citoyenneté (JDC) qui informe 750 000 jeunes Français sur leurs droits et devoirs en tant que citoyens, ainsi que sur le fonctionnement des institutions de leur pays.

La journée Défense et citoyenneté de Bujumbura a été organisée par la section consulaire de l’ambassade de France le 27 avril 2016 et animée par l’attaché de défense, le lieutenant-colonel Verreckt . 6 jeunes Français de 16 à 18 ans étaient réunis à l’ambassade pour une présentation autour de trois grands thèmes. Le premier sur les risques et menaces pesant sur notre société, le second sur les moyens engagés par la Nation pour préserver l’intérêt des Français avant de terminer par une présentation des métiers de la défense.

Cette journée Défense et Citoyenneté, très conviviale, a donné lieu à la délivrance d’un certificat, obligatoire pour passer les concours et les examens d’État (dont le permis de conduire et le Baccalauréat).

JPEG

Dernière modification : 09/05/2016

Haut de page