Projet-pilote ACECI de développement local intégré pour la production de cataire anti-moustique à Bubanza et Matara

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, l’Agence consultative en éthique de la coopération internationale, l’ACECI a procédé à partir du 25 avril, journée mondiale de la lutte contre le paludisme, au lancement au Burundi de regroupements communautaires producteurs d’anti-moustiques à base d’une plante-miracle, la cataire (Nepeta cataria). Les activités de lancement de ce projet-pilote se sont déroulées dans les communes de Bubanza et Matara (Bujumbura rural), le 27 avril et le 28 avril, lors des travaux communautaires.

Le descriptif du projet : http://www.aceci.org/LAM.asp
JPEG

Ce projet d’agro-développement, qui répond aux critères de développement local à dimension sociale et de lutte contre la pauvreté pour les projets financés sur le Fonds Social de Développement (FSD), est à l’étude pour un appui à ce titre. Afin de se rendre compte sur le terrain des différents aspects de ce projet, l’Ambassadeur de France, M. Jean Lamy, a participé le 27 avril à Matara à une opération pilote de plantation de cataire, dont les graines avaient été produites à Bujumbura par l’ACVE partenaire du projet, en compagnie de la directrice générale de l’ACECI, Mme Ginette Karirekinyana, d’un chercheur de l’Ecole Polytechnique de Montreal, du directeur de l’ISABU (Institut des sciences agronomiques du Burundi) et des responsables concernés de la commune.

Selon Mme Karirekinyana, l’objectif de l’ACECI est : « Investir dans les populations en les responsabilisant, promouvoir le développement rural intégré par l’agriculture, lutter contre la pauvreté par la création d’emplois et de revenus, favoriser le transfert des technologies, encourager l’entrepreneuriat et stimuler la croissance ».

Dernière modification : 22/02/2013

Haut de page