Questions fréquentes sur le Fonds d’appui aux PISCCA

Questions fréquentes sur le Fonds d’appui aux PISCCA

Thématiques

-Peut-on combiner plusieurs thématiques pour un même projet ?  : oui, si les thèmes correspondent à l’objectif du projet.

- Quel est le lien entre environnement et développement durable (axe 2) ?
Le concept de développement durable peut se résumer à une phrase : "un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs". Cette notion vise à prendre en compte, outre l’économie, les aspects sociaux mais aussi environnementaux qui sont liés à des enjeux de long terme.
Les projets agricoles peuvent rentrer dans cette thématique s’ils respectent l’environnement et mettent en œuvre une gestion durable des ressources naturelles.

Eligibilité des demandeurs

-Est-ce qu’une confession religieuse peut poser sa candidature aux fonds PISCCA ? Oui, à condition que l’association religieuse ait une existence légale et ait reçu l’agrément du Ministère de l’intérieur.

- Un agrément d’une ASBL au niveau des provinces suffit-il ?
Non, l’ASBL doit être agrée par le Ministère de l’intérieur.

-Sous quelles conditions une ONG étrangère peut-elle postuler ? Une ONG internationale est éligible si elle est agréée au Burundi et si elle travaille en coopération avec des partenaires locaux. Le projet doit avoir lieu au Burundi et bénéficier directement à la population burundaise.

-Une même association peut-elle déposer deux projets lors d’un appel d’offre ? Oui, une même association peut déposer deux projets, si ceux-ci poursuivent des objectifs distincts. Nous ne pouvons garantir cependant que les deux actions soient soutenues financièrement.

Dépenses éligibles

-Le PISCCA finance-t-il du matériel importé de l’étranger ? Oui il est possible d’importer du matériel si cet achat est nécessaire à la réalisation du projet. Dans ce cas, le matériel importé est exonéré de taxes, mais cette procédure doit être planifiée et inscrite dans le protocole de financement.

-Le PISCCA peut-il couvrir les frais de salaire des employés de l’ONG ? Non le PISCCA ne peut couvrir des dépenses de fonctionnement qui ne sont pas en lien avec le projet. En revanche un contrat de consultance (expert externe à l’ASBL) peut être payé sur fonds PISCCA.

Formulaires de demandes de financement :

-Une version imprimée du dossier de demande de financement est-elle obligatoire ? Oui, le dossier complet imprimé doit être remis à la cellule et comporte le dossier de demande (suivant le canevas fourni), une lettre de demande adressée à l’Ambassadeur de France et une copie de la lettre d’agrément du Ministère de l’intérieur. L’ASBL peut ajouter tout document qui lui semble utile.
L’envoi d’une version électronique (par e mail) est facultative mais très appréciée et ne concerne que le dossier de demande.

Accompagnement des porteurs de projets :

-Y a-t-il possibilités de rédiger un projet pour une asbl qui connait des problèmes de ressources humaines compétentes ? Non, la cellule apporte son appui aux porteurs de projets qui ont des interrogations en rapport avec les directives du programme PISCCA mentionnées dans le guide. Après la sélection des dossiers, si un projet nécessite des améliorations, la cellule peut rencontrer le porteur pour d’éventuelles modifications.

- Est-ce que l’équipe du PISCCA peut effectuer une visite de terrain auprès des associations pour mieux les conseiller à l’orientation de leur future demande ?
Non, l’équipe ne visite que des associations dont les dossiers sont présélectionnés soit pour prise d’informations supplémentaires, soit pour amélioration du projet.

Dernière modification : 04/02/2016

Haut de page