Soutien de la France aux communautés locales et à l’enfance vulnérable


L’Ambassadeur de France au Burundi, S.E.M. Gerrit Van Rossum, a procédé mardi 01 avril 2014 aux inaugurations d’un projet de pisciculture intégrée à Giheta, dans la province de Gitega et d’une boulangerie/centre de formation pour orphelins et enfants vulnérables à Gitega.

Soutien à un projet de pisciculture intégrée de l’association RECORD à Giheta


L’Ambassadeur de France au Burundi a procédé ce mardi 01 avril 2014, en présence des représentants de l’administration locale et du représentant légal de l’Association « Réseau des Coléctivités Rurales pour le Développement (RECORD) », à l’inauguration d’un projet de pisciculture intégrée à Giheta, dans la province de Gitega.
JPEG


Un montant de 20 000 euros (soit 37 978 788 Francs burundais) alloué par l’Ambassade de France à travers le Fonds Social de Développement (FSD) a permis de former les membres de l’association à la pisciculture, de construire dix bassins d’élevage de poissons, cinq poulaillers sur pilotis et un petit entrepôt. Ce projet a pour objectif de lutter contre la pauvreté et la malnutrition.

Appui à un projet de mini-boulangerie/centre de formation de l’association FVS-AMADE à Gitega.


L’Ambassadeur de France au Burundi a procédé mardi 01 avril 2014, en présence des représentants de l’administration locale et du représentant légal de l’Association « FVS AMADE », à l’inauguration d’un projet de mini-boulangerie et centre de formation au métier de boulanger dans la commune de Gitega.
JPEG


Un montant de 31 000 euros (soit 58 712 121 Francs burundais) alloué par l’Ambassade de France à travers le Fonds Social de Développement (FSD) a permis l’aménagement du site, l’achat et l’installation des machines nécessaires à la production de pains et beignets, la construction d’un four à pain permettant de cuir jusqu’à 400 pains à la fois, et la formation professionnelle de 18 orphelins et enfants vulnérables (OEV) au métier de boulanger sur une durée de 6 mois. Ce projet a pour objectif de faciliter la prise en charge des OEV en permettant d’augmenter le revenu des familles tutrices par l’insertion professionnelle des enfants à charge et de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire dans les communautés pauvres de la commune de Gitega.

Dernière modification : 08/12/2014

Haut de page