Visite de l’ambassadeur de France du projet ’’spiruline’’ appuyé par le PISCCA.

L’Ambassadeur de France au Burundi M. Gerrit Van Rossum a visité à Gatumba le projet d’une ferme de production de spiruline, lequel projet est exécuté par l’association BurundiSol avec le soutien financier du Fonds d’appui aux projets innovants de la société civile et des coalitions d’acteurs PISCCA.

Un appel à projet, lancé en février 2016, a permis de sélectionner l’association BurundiSol qui a bénéficié d’un montant de 30,000 euros. Depuis 2008, BurundiSol met en œuvre un projet de production et de distribution de spiruline à Bujumbura dans le but d’apporter un complément alimentaire riche à des enfants défavorisés ne bénéficiant pas d’une alimentation équilibrée. BurundiSol intervient à Bujumbura, Gitega, Buyengero et Makamba. L’appui du PISCCA va permettre à BurundiSol d’augmenter sa capacité de production pour atteindre 3000 bénéficiaires.

Ce projet de BurundiSol figure parmi les 7 autres projets sélectionnés par le PISCCA qui est le nouveau mécanisme d’appui à la société civile burundaise de l’Ambassade de France au Burundi. Ce fonds finance, sous forme de subventions, de petits projets émanant du monde associatif ou de collectivités locales actifs dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et de l’accès aux droits fondamentaux des populations vulnérables. Il est doté d’une enveloppe globale de 600 000 € et accompagnera les initiatives de la société civile de 2015 à 2018.

Dernière modification : 08/09/2016

Haut de page